Rechercher
  • Eric Alberola

Plonger, pourquoi faire ?

Mis à jour : avr. 26

"Je vous propose de réfléchir sur la liberté pédagogique"


Le libre arbitre en pédagogie : Sommes nous libres de nos choix et pouvons nous enseigner comme nous le voulons ?

- Introduction

Le cadre règlementaire Français est très strict et possède des singularités surprenantes comme par exemple :

· Un mineur de 16 ans n’a pas accès à l’autonomie en France même s’il détient une formation de plongeur autonome. Il pourra sous la tutelle d’un parent qualifié conduire une voiture en conduite accompagnée mais ne pourra pas plonger avec ce même parent qui est également plongeur autonome !

· Les formations initiales de plongeur autonome ne sont pas disponibles dans la plupart des écoles de plongée française sans la condition d’avoir été en situation de plongeur encadré au préalable ! (Excepté à la FSGT)

· Les pratiques en milieu protégé (piscine) n’incitent pas à ce type d’apprentissage à l'autonomie et à la certification !

· La formation à l’autonomie n’est pas possible faute de qualification suffisante d’une partie des formateurs en charge des débutants (Initiateurs et divers stagiaires)

Une nouvelle vision de la formation, rendue possible par l’évolution de la réglementation en 2010, peine à gagner du terrain. Ce type d’approche (l'autonomie dès le début) reste marginal car les usages sont peut-être trop bien gravés dans le marbre !


Pourtant :

· Débuter directement par une pratique en autonomie permet de libérer les moniteurs par la suite. Ils peuvent ainsi se consacrer à de nouveaux entrants en formation.

· Les moniteurs n’ont pas à encadrer en exploration ceux déjà formés.

Ils ne font que superviser leur activité et perfectionner ceux déjà autonome.

· Ce système permet la formation d’un plus grand nombre de nouveaux plongeurs.

Il n’est étrangement pas celui qui est prépondérant en France !

Toutes les garanties sécuritaires sont pourtant là car, l‘autonomie acquise n’est que relative. Elle ne sera exploitable que dans la mesure où le plongeur pratique dans un environnement connu, exempts de tout dangers tel que ceux liés à la profondeur, la décompression ou aux conditions d’un milieu agressif.


D'où ma question : Peut-on débuter la plongée en devenant autonome directement ou doit-on commencer par un positionnement de plongeur encadré par un guide ?

40 vues1 commentaire

SARL Saint-Mandrier Plongée / Bateau-Ecole - Siret : 433 925 443 00015  Code NAF 9329Z N° TVA intracommunautaire : FR63433925443  

Agrément bateau école :  083073/2015   N° de déclaration DD J&S du Var : 08306ET040 

  • facebook-square